Mitidja tennis club de Boufarik (MTCB):Quand le sérieux donne ses fruits !

Depuis son inauguration officielle (agrément en 1992), le MTCB (Mitidja Tennis Club de Boufarik) a été sacré champion d’Algérie une vingtaine de fois, en simple et en double. Cette école de tennis, avec ses quatre courts, a formé 280 athlètes (130 filles et 150 garçons) toutes catégories confondues en 2013/2014.

Pendant des années, les athlètes ont évolué dans des conditions déplorables : milieu inadéquat pour la pratique du sport, clôture en ronces, alentours défavorables, vestiaires en piteux état. Depuis la visite du wali, en 2010, et l’inscription d’un bloc dans le cadre de l’aménagement du club, des vestiaires (hommes et femmes), une cafétéria, une salle de musculation, une infirmerie, deux salles de cours équipées de l’outil informatique, une salle polyvalente et un bureau ont rendu cette structure plus opérationnelle.

Rencontrés sur le site, Bouabdallah Mohamed, président de la Fédération de tennis, et Bendar Hocine, président du club, d’un commun accord demandent un cinquième court : «avec ce terrain supplémentaire, nous pourrons organiser des rencontres internationales. L’école et le club auront plus d’ampleur. Ce serait rendre justice au sérieux et au travail de cette jeune équipe qui veut aller loin !». Le président du club déplore l’inexistence d’une chaudière au niveau de l’école : «Les sportifs ont besoin de prendre leur douche après les exercices au niveau de l’école».

Le wali de Blida a profité de son passage au club pour honorer deux benjamins (de 12 ans), membres de l’équipe nationale de tennis, qui ont participé au Championnat arabe qui s’est déroulé du 10 au 18 août 2014 au Maroc : Rachid Benbelka, 3e par équipe, champion d’Algérie en 2012, en poussins, en simple et en double, et Dahmani Ikram, finaliste en simple et vainqueur en double. Il a aussi honoré le doyen du tennis algérien, Mahmoudi Abdeslam, au riche palmarès, qui fait des envieux dans le monde du tennis.

Le Mitidja Tennis Club de Boufarik, son staff, ses athlètes et les parents des plus jeunes qui participent à la vie et l’essor de cette école exemplaire nous réconcilient avec le sport en général et le tennis en particulier. Le MTCB est un exemple de travail, de dévouement, de volontariat et de réussite. Une équipe à encourager, un modèle à suivre.

Source: http://www.elwatan.com/sports/quand-le-serieux-donne-ses-fruits-06-09-2014-270361_110.php