Coupe d'Algérie de Handi-Basket. L'IRB Boufarik (hommes) et CSH Ouargla (dames) vainqueurs

Les clubs de l'IRB Boufarik (hommes) et du CSH Ouargla (dames) ont remporté les trophées de Coupe d'Algérie du handibasket, en battant, respectivement, Nour M'Sila (74-49) et Ibtissama Oran (67-20), samedi après-midi, à la salle OMS de Staoueli (Alger).

La première finale ayant opposé le CSH Ouargla, détenteur du trophée, à Ibtissama Oran a été en sens unique, vue la domination totale des championnes d'Algérie en titre qui n'ont eu aucune peine pour battre leurs adversaires et conserver leur trophée. Auréolées de leur sacre national (championnat) il y a quelques semaine, les protégées de l'entraîneur Salim Abbaze voulaient refaire le parcours de la saison dernière (coupe et championnat), et ont réussi haut la main face à des Oranaises, complètement hors sujet durant les quatre quarts de la rencontre. «Par ce nouveau sacre, on confirme notre bonne santé et notre domination du handibasket féminin. C'est notre 6e coupe dont cinq d'affilés, cela a été facile aujourd'hui et on récolte ainsi les fruits des sacrifices des filles et surtout la stabilité, ainsi que l'abnégation des nos jeunes joueuses, encadrées par la capitaine Djamila Khemgani», a déclaré le président du CSH Ouargla, M.Tahar Hadjadj, ajoutant que l'objectif maintenant est de lancer une Equipe nationale avec une majorité de joueuses de son club. De son côté, l'entraîneur d'Ibtissama Oran, Djawed Zigh, a félicité Ouargla pour son sacre, tout en regrettant la mauvaise prestation de ses joueuses. «J'ai souhaité un rendement meilleur de mes joueuses aujourd'hui, mais je pense que le manque d'effectif dans mon club, ne nous a pas donné beaucoup de chance pour rivaliser avec le CSH Ouargla. On a manqué de concentration et de réussite. Malgré cette défaite, j'estime qu'on est satisfait de notre saison.» La finale des hommes tant attendue par les spécialistes n'a pas été à la hauteur de l'évènement, entre deux des meilleures équipes au niveau national. D'un côté, Nour M'Sila (champion d'Algérie en titre) et l'IRB Boufarik, second en championnat de l'autre côté. Malgré que les deux clubs possèdent plusieurs joueurs internationaux, la partie a roulé à partir de la seconde période dans un seul sens, en faveur des Boufarikois qui se sont adjugés le trophée, leur premier dans leur première saison en nationale Une. Le match a été très équilibré durant ses deux premiers quarts de jeu, (4-5, 10-10, 14-14), avant que les vice-champions d'Algérie ne prennent un léger avantage à la mi-temps (31-18). La seconde période a été, contre toute attente, catastrophique pour les M'Silis, qui épuisés physiquement surtout, ont raté complètement les deux quarts de jeu restants, laissant l'efficacité aux Boufarikois, très adroits lors des attaques.

La domination de l'IRB Boufarik a été totale par la suite, devant les ratages répétés des joueurs adverses. Cette domination s'est terminée par une consécration méritée des hommes du coach Toufik Meddour(74-49). Vendredi, la finale de football inadaptés est revenue A El Tahadi Oran vainqueur de Mostakbal Alger (3-0).

Source: L'Expression - Lundi 25 Juin 2012