Le WAB accède en Ligue 2 : Boufarik en liesse

Ne dit-on pas que les grands ne meurent jamais ? C'est le cas du club phare de la ville des oranges. Après 10 années d'agonie et jusqu'à le dernier coup de sifflet de l'arbitre, que tout Boufarik a pu enfin respirer l'air de l'accession en ligue 2.

Stade Boufarik à 17h00. La fin du match provoque la fête. WAB 2, NRBR Reghaia 0. L’attaquant Lakroum Sid Ali marque les deux buts et est considéré comme le buteur de la saison. L'euphorie a commencé d'abord dans le stade avec des cris de joie : ‘’championné – championné’’.
 
Après, une marré humaine qui grossissaient au fil des minutes, la fête a commencé par de longues processions de véhicules et de motos particulièrement au centre ville " El-Fouara " et les boulevards ‘’Allili’’, ‘’Bouguerra’’  et ‘’Souidani’’ pour sillonner les autres artères de la ville avec des jeunes fans enthousiastes qui s'égosillaient à tout rompre sous les cris " championné, championné’’, ou ‘’el Widad Rahi Wallat’’, des chants traditionnels des 'Ultras', arborant des fanions aux couleurs fétiche du club ‘’Orange et Vert’’.
 
« Regarder comme c'est beau et émouvant de voir toute une ville en euphorie, comme ce fut avec l'équipe nationale », déclare sous l’émotion Ahmed, fervent supporteur du WAB. Et d'ajouter : « Nous avons attendu longtemps, notre équipe a souffert le martyr pendant dix années où on jouait la relégation. Mais durant cette saison, la volonté de vaincre était très forte coté staff, joueurs ainsi ceux qui ont su gérer avec force le club ». Boufarik est en fête et cela risque de durer jusqu’à tard dans la nuit, où les youyous fusent de partout.
 
Des moments rudes pour les boufarikois tout âges confondus, des moments à couper le souffle depuis des jours, mais les Verts et Oranges croyaient toujours en leur volonté inébranlable, les poulains boufarikois juraient que par la victoire afin d'arracher cette accession qui était le rêve de tout un chacun.
 
Aujourd'hui, elle est là et le WAB semble décidé de reconquérir la place qui fut la sienne.   

Source: El Watan - 21 mai 2016

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir