Arbitrage : Benbaka maîtrise-t-il les règlements ?

Les arbitres maîtrisent-ils les règlements qui président au déroulement d’une rencontre de football ? Chaque journée de championnat apporte son lot de surprises dans ce domaine.



La dernière en date est celle qui pointe du doigt l’arbitre fédéral, Okba Benbaka, désigné pour diriger (vendredi) la rencontre WA Mostaganem-WA Boufarik, comptant pour la 18e journée de la Division nationale amateur (DNA). Les faits : lors de la réunion technique d’avant-match, les deux équipes ont présenté leurs équipements respectifs. Boufarik (visiteur) et Mostaganem (local) ont exhibé un maillot blanc avec deux petites bandes (vert et rouge) sur la poitrine côté Boufarik, et maillot blanc avec bandes rouges côté Mostaganem. L’arbitre a alors demandé à l’équipe visiteuse de changer de maillot. Les dirigeants boufarikois lui ont fait savoir que c’est l’équipe locale qui doit porter un autre maillot.

Okba Benbaka n’a rien voulu savoir. Pour lui, c’est le WAB qui devait enfiler un autre maillot. Devant le refus obstiné des visiteurs de changer le maillot, l’arbitre a pris son téléphone et a passé un coup de fil. Au terme de la conversation téléphonique, il s’est fendu d’une plate excuse auprès des Boufarikois et a demandé au WAM de porter un autre maillot. Okba Benbaka aurait pu faire l’économie de cette bourde s’il avait planché sur le règlement du championnat de football amateur de la division nationale, article 58 «Equipement» alinéa 4, qui précise : «Si au cours d’un match les tenues (maillots, shorts et bas) des deux équipes en présence sont de même couleur ou prêtent à équivoque, les joueurs du club recevant doivent obligatoirement changer de tenues, afin d’éviter toute confusion dans le déroulement du match…». Arbitrer, ce n’est pas uniquement siffler. C’est d’abord maîtriser les règlements.

 

 

Source: El Watan - Edition du 25 avril 2011