Le maire de Boufarik mis à l’index

Dans une requête adressée aux services de la direction de la réglementation et de l’administration générale (DRAG) et dont nous détenons une copie, une trentaine de signataires de Boufarik accusent l’actuel maire de ladite commune de mauvaise gestion des affaires publiques.

Sit-in à la Jucob de Boufarik

Une soixantaine de travailleurs exerçant au niveau de l’unité Jucob de Boufarik — relevant du groupe Enajuc — viennent d’organiser un sit-in au siège de ce groupe pour revendiquer leurs salaires qu’ils n’ont pas perçus depuis trois mois.

Amar Ghoul en tournée d’inspection sur les grands chantiers de la capitale: « Une grande partie des projets sera livrée fin 2009 »

Photo - RedaLe ministre des Travaux publics a, lors d’une visite de travail et d’inspection sur les chantiers de dédoublement de la RN 36 reliant Aïn Benian à Boufarik, en passant par Chéraga et Tessala El Merdja, sur 52 km, insisté sur le respect des délais de réalisation et de livraison de ces projets.

Crapuleux Crime

Un cadre algérien, âgé de 50 ans et travaillant au profit d’une société étrangère, a été tué récemment à Boufarik par deux jeunes de 30 ans avant d’être jeté au bord d’un oued.

Boufarik désaltère les jeûneurs : Lorsque le Charbet naturel détrône la zlabia

A Boufarik on ne parle pas uniquement de la fameuse zlabia, mais aussi de ce rafraîchissant Charbet qui, en ce mois de ramadhan, s’arrache à coup de coude. Ce liquide à base d’eau, de citron, de lait, d’eau de rose et d’autres matières dont certains vendeurs réputés cache bien le secret de la formule, est devenu, en peu de temps, un sérieux rival de la limonade.

Zlabia de Boufarik: Histoire d’une recette légendaire

À chaque mois de Ramadan, les préparateurs et revendeurs de zlabia poussent comme des champignons à Boufarik. À quelques jours du Ramadhan, ces derniers stockent la matière première — semoule, huile, sucre, sirop de miel — en plus de la préparation des ustensiles — poêle, bassines, entonnoir, louche, ciseaux, égouttoir, tabouna — afin d’assurer la zalabia tout au long du mois sacré. La concurrence est alors rude. En effet, la zalabia de Boufarik demeure incontestablement la confiserie la plus prisée durant le mois de Ramadhan et dont certaines familles ne peuvent s’en passer.