A l’hôpital public de Boufarik, les cafards et les rats d’égout côtoient les malades

Invasion d’insectes, fuites d’eau, monticules de déchets… La visite de l’hôpital public de Boufarik, une ville située à 35 km à l’est d’Alger, fait froid dans le dos. Ici, les patients se soignent, en évitant de tomber encore plus gravement malade. Face à un manque d’hygiène criant, même le personnel médical semble avoir démissionné. Reportage dans un hôpital désaffecté, mais qui continue à recevoir des malades.

Boufarik : Le commerce informel muselé

Les automobilistes qui passaient par ces lieux grouillant d’une foule compacte sont pris dans un fouillis inextricable. Depuis quelques jours, des agents de la sûreté urbaine n’ont pas cessé de se relayer pendant toute la journée pour dégager les voies publiques.

Boufarik: Vers la création d’un hôpital de 240 lits

La ville de Boufarik sera bientôt dotée d’un nouvel hôpital de 240 lits, d’un complexe mère-enfant de 60 lits, dont l’étude vient d’être achevée, et d’un autre hôpital du jour pour les urgences médicales, qui sera réalisé dans l’enceinte de l’hôpital actuel.