Boufarik : Les habitants de Haouch «Ghiléne» en colère…

Le cadre de vie à Haouch «Ghiléne», une agglomération rurale située au sud-est de Boufarik, à 5 km du chef-lieu de commune, est décrié par ses habitants.

Ces derniers sont sortis en ce début de semaine dans la rue et ont barré la route avec des troncs d’arbres, juste à l’entrée d’une route sinueuse et poussiéreuse qui mène à leur «Haouch».

Laissés pour compte, ils se plaignent de l’absence de commodités de base et de la dégradation de leur environnement. «En 2016, nous utilisons toujours des fosses septiques, le réseau d’assainissement étant inexistant», regrette un des habitants en colère.

Parmi les problèmes énumérés par ces citoyens, figure le manque d’aménagement de leur Haouch, l’absence de bitumage, la pénurie d’eau potable, l’électrification (très basse tension) et un abribus, afin que les transporteurs daignent s’arrêter. Les habitants de Haouch «Ghiléne» qui, par cette manifestation pacifique, souhaitent l’intervention des hauts responsables pour leur trouver une issue à ces récurrents problèmes.

«Par le biais de votre journal, on lance un appel pressant, car toutes nos doléances sont restées lettre morte», finit par dire un vieux tout tremblant.

Source: El Watan - 30 juillet 2016

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir