Le triomphe de l’informel à Boufarik

Apparemment, les différentes institutions de l’Etat à Boufarik (Blida) semblent être ‘‘faibles’’ par rapport à la ‘‘puissance’’ des commerçants illicites.

Référence directe au budget de 8 milliards de centimes consacré à l’aménagement du boulevard des Fidays. Un projet qui ne peut aboutir pour cause de la forte présence de ces commerçants sur les lieux.

Les travaux qui ont débuté au mois de juin dernier n’ont duré que trois jours. Ils devaient concerner notamment la restauration d’une stèle historique, l’assainissement, le bitumage et l’aménagement des trottoirs. Ce marché informel ne cesse de favoriser la vente et la consommation des drogues, les vols, les agressions et toutes sortes de délinquances. Cela se passe au moment où Boufarik manque cruellement d’agents de sécurité.

Source: El Watan - 12 juillet 2011

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir