Boufarik : L’informel quitte la ville

C’est demain, mercredi, que l’opération de délocalisation du marché informel jouxtant la mosquée El Bachir El Ibrahimi (centre-ville) aura lieu, et ce, dans le cadre de la libération de l’espace relevant du domaine public et qui était squatté pendant plusieurs années par des commerçants de l’informel.

Après plusieurs mises en demeure émanant des services concernés et remises aux différents commerçants afin de quitter les lieux pour un autre site aménagé pour la circonstance, ces commerçants «hors la loi» ont toujours exprimé leur refus quant à leur délocalisation. Mais cette fois-ci, leur transfert se fera par la force. Joint par téléphone, le premier responsable de la sécurité de la ville de Boufarik confie : «Tout est fin prêt pour le jour ‘‘J’’, on a mis tous les moyens nécessaires pour mener à bien notre mission.»

La compréhension et l’aide de chaque citoyen boufarikois est indispensable afin d’embellir et rendre Boufarik une ville propre où il fait bon vivre. Il est utile de signaler que lors de sa visite au siège de l’association des journalistes et des correspondants de la wilaya de Blida afin de participer à la célébration de la Journée nationale de la presse, le nouveau wali de Blida, Bouazgui Abdelkader, et à la question de savoir comment il trouve Boufarik, une ville qu’il connaît depuis une quarantaine d’années, il a déclaré : «Je suis très déçu de la situation dans laquelle se trouve actuellement la ville de Boufarik ; j’ai donné des instructions et j’en donnerai encore plus et je veillerai à ce que Boufarik retrouve son visage d’antan et ceci avec la collaboration de tout un chacun.»

Source: El Watan - 27-10-2015

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir