Zouabri : la fin

Le chef du Groupe islamique armé (GIA), Antar Zouabri, a été abattu vendredi dernier par les forces combinées de l'armée et de la police dans une maison, sise rue des frères Kerrar, au quartier Grite, à Boufarik, dans la wilaya de Blida.

Boufarik : les cybercafés sous contrôle policier

Après la chasse aux couples, l’inquisition gagne Internet. Un vent de censure souffle sur la ville des Orangers. Les gérants des cybercafés sont tenus de signaler quotidiennement les listes de leurs visiteurs ainsi que toute consultation suspecte sur le net au nom d'une "cybermoralisation des mœurs" et une lutte contre la subversion. Après les couples, les internautes…

Terrorisme: Plusieurs attentat à Boufarik. Jusque dans les maisons.

En l'espace de quatre jours, la ville de Boufarik a été le théatre de quatre explosions de bombes. Des dizaines de familles endeuillées et sinistrées, sous le choc et l'émotion, s'indignent en faisant serment que dorénavant tous feront face aux terroristes intégristes. Boufarik sous les bombes, la population de cette ville vit l'horreur au quotidien. Il ne se passe pas un jour sans que des dizaines de familles ne soient endeuillées et sinistrées par les agissements barbares des terroristes intégristes.