L’ex-P/APC de Boufarik et la «îssaba»

Poursuivi en justice, l’ex-P/APC de Boufarik (Blida) se dit victime de la «îssaba» et des règlements de comptes.

Ayant distribué 47 carreaux au niveau du marché de gros de fruits et légumes de la même commune en 2007, l’ancien maire se demande pourquoi il se retrouve face aux juges alors que l’opération de distribution s’est déroulée, d’après lui, selon la réglementation et en vertu «d’une délibération établie par une commission ad hoc».

Advertisements
 

Et d’ajouter : «L’initiative de tracer et de distribuer les carreaux a eu lieu après une visite du ministre du Commerce de l’époque, lequel avait demandé de trouver une solution au commerce informel dans la ville et ses alentours. Et c’est aussi une manière de renflouer les caisses de l’APC».

Pour lui, ce sont des personnes influentes, relevant de la îssaba, qui veulent lui porter préjudice car n’ayant pas «répondu favorablement à leurs demandes». Il passera devant le juge, le 3 janvier 2021, au tribunal d’El Affroun.

https://www.elwatan.com/regions/centre/blida/lex-p-apc-de-boufarik-et-la-issaba-28-12-2020