Boufarik : La mairie renaît de ses cendres

Si on est de passage à Boufarik, au centre de cette prestigieuse et magnifique ville, on peut admirer le style architectural de sa mairie.

Cette dernière, construite en 1874, serait l’une des premières  mairies du pays. Elle a été classée, durant l’époque coloniale, deuxième plus belle mairie d’Algérie, selon de vieux citoyens boufarikois rencontrés à proximité de celle-ci. Vu la détérioration de cette ancienne bâtisse, l’APC de Boufarik a décidé, en 2009, de rénover entièrement la mairie. Ainsi, un chantier a été mis sur les rails et les travaux ont été entamés. Mais, hélas, après presque deux mois de travaux, l’entreprise, faute de savoir-faire sans doute, a laissé ce vestige à l’abandon pendant 5 années consécutives. Actuellement, et depuis le mois de janvier dernier, une entreprise algéro-espagnole a pris le relais et s’est mise à l’œuvre pour faire renaître ce magnifique symbole boufarikois.

Selon Cheblaoui Omar, architecte du projet, le style architectural de la mairie, typiquement colonial (français), est toujours fiable, et ce, malgré ses 140 années d’existence. «Ce qui va changer, ce sont les vieilles poutres en bois et une rénovation totale des murs construits en pierre. Ces derniers vont subir un traitement avec des produits spéciaux ramenés de l’étranger. Le site sera fin prêt avant la fin de l’année en cours, en gardant surtout le même style», assure M. Cheblaoui. En attendant aussi la rénovation de la salle de théâtre Le Colisée, la population de Boufarik a hâte de voir les anciens vestiges de sa ville entièrement rénovés.

Source: ElWatan - 20.03.2014

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir