La zalabia de Boufarik : Un goût inaltérable

Réputée à l’échelle nationale et adoptée depuis des années par les palais les plus exigeants, la zalabia de Boufarik (Blida), garde toujours son goût exceptionnel et inaltérable grâce à l’art de sa préparation qui se transmet de génération en génération.


Réputée à l’échelle nationale et adoptée depuis  des années par les palais les plus exigeants, la zalabia de Boufarik (Blida),  garde toujours son goût exceptionnel et inaltérable grâce à l’art de sa préparation  qui se transmet de génération en génération.  Ainsi en cette période de Ramadhan, la ville de Boufarik est devenue  une destination privilégiée des amateurs de cette confiserie traditionnelle  qui exerce une attraction toute particulière sur les jeûneurs, comme l’attestent  les interminables files de voitures immatriculées dans différentes wilayas du  pays.   D’une douceur incomparable aux autres sucreries, la Zalabia de Boufarik  est préparée selon un procédé artisanal : la pâte liquide servant à sa confection  est aspergée de miel et plongée dans un fût où elle repose pendant 24 heures.          L’entonnoir servant à faire couler la pâte dans l’huile de friture est  confectionné par un forgeron du coin aux mensurations de la main de son propriétaire  afin que ce dernier le manie avec dextérité pour obtenir des pièces de zalabia  de différentes formes, tel qu’expliqué par un marchand de ce produit connu sur  la place de cette ville.          La notoriété de la zalabia de Boufarik remonte loin dans le temps, d’après  ce "spécialiste" qui situe la première apparition de cette "délicatesse" à Dar  Naqous, une maison située dans l’un des quartiers populaires de la ville. A  cette époque, cette sucrerie était essentiellement confectionnée à domicile  par des femmes. Sa cuisson se faisait sur un feu de bois. Les pièces cuites  étaient enduites d’un miel pur lui conférant un goût à nul autre pareil.        

Certaines familles de Boufarik, qui ont gardé intactes les anciennes  recettes de préparation de ce produit, se sont distinguées dans l’art de préparer  la zalabia, surtout la grosse, la plus sollicitée par les clients.       

Des connaisseurs ont tenu à avertir contre la Zalabia de "contrefaçon",  dénuée de saveur, produite par certains marchands peu scrupuleux, se contentant  d’imiter la forme du produit original, reconnaissable à son goût inégalable,  apanage des seuls authentiques producteurs de cette douceur qui, à chaque Ramadhan,  reprend sa place d'honneur au côté du traditionnel qalb ellouz.

Source: El Moudjahid - 7 aout 2012

bfk_zlabiya004.jpg