P.APC DE BOUFARIK

Alors que l'affaire doit être jugée ce mardi, le FLN s'autoflagelle.

L'affaire du président de l'APC de Boufarik, (wilaya de Blida) a sans conteste défrayé la chronique juridique dans les anales de la jurisprudence en Algérie. Si cette affaire, délicate au plus haut degré de par la qualité de la personne mise sous mandat de dépôt et la gravité des premières sentences pronomcées à son encontres sans aucun jugement, a suscité un intérêt particulier parmi la presse nationale (voire notre précédent numéro notamment....

Pour plus d'informations...
Le Jeune Indépendant - No. 20 - Page 6