Boufarik (Blida) : Réhabilitation des édifices historiques

Une étude est actuellement en cours pour le réaménagement de l’ancienne salle de cinéma et de spectacles de Boufarik, le Colisée.

La ville de Boufarik, l’une des premières localités de la Mitidja à être colonisée par l’occupant français, recèle plusieurs édifices coloniaux qui datent du XIXe siècle. L’on citera principalement, le siège de l’APC (datant de 1874) et l’école primaire Larbi Tebessi (1874), ainsi que la salle Tassili qui fut la première église dans la ville des Oranges. Ces « vestiges », qui témoignent d’une grande partie de l’histoire et de la mémoire collective, sont aujourd’hui dans un état de dégradation avancé et menacent ruine à tout moment. A cause de cet état de vétusté, le siège de l’APC est d’ailleurs fermé.

Les différents services communaux ont déménagé vers la partie arrière de cette bâtisse, plus ou moins en bon état. Interrogé à ce sujet, Djari Abdelkader, premier magistrat de la commune de Boufarik, a évoqué l’existence de plusieurs projets visant à restaurer ces bâtisses qui devraient être classées « monuments historiques ». « Parce que nous connaissons la valeur de ces bâtisses dans la mémoire des générations qui ont habité la région, nous avons lancé récemment deux études pour le confortement du siège de l’APC et de l’école Larbi Tebessi. Nous avons prévu une enveloppe de près de 42 millions de dinars pour lancer les travaux, dès l’approbation de l’étude y afférente », expliquera-t-il.

Notre interlocuteur annoncera aussi un projet de réaménagement de l’ancienne salle de cinéma et de spectacles, le Colisée, un projet dont l’étude est actuellement en cours et pour lequel, une enveloppe de 24 millions de dinars sera allouée, afin de rendre sa vocation à cet édifice dédié à l’art. Concernant la salle Tassili, elle est carrément en état de ruine. Les murs et la toiture risquent de s’effondrer à tout moment au-dessus des têtes des jeunes scouts et des adhérents de quelques associations sportives qui ont squatté les lieux, à défaut d’un siège décent. L’APC de Boufarik décline toute responsabilité concernant cette structure et rejette la balle dans le camp de la direction des affaires religieuses et des waqfs, vu que cette salle fut dans le temps une église.

De son côté, cette direction nie avoir un quelconque document lui attribuant cette salle. Le premier responsable du secteur des affaires religieuses à Blida, Lounis Omar, déclare être prêt à prendre en charge cette infrastructure et à l’intégrer dans le programme de rénovation des anciens monuments religieux, tels que la mosquée d’El Hanafi dans la ville des Roses. « Cela à condition seulement que l’APC de Boufarik nous cède le bien », conclura-t-il.

Source: El Watan - Edition du 29 mars 2010

Commentaires   

#14 Guest 30-11-2016 13:04
le nouveau plan de circulation de Boufarik est en cours de réalisation il est pré-t en charge par le CET une entreprise de réalisation d'état, il sera en vigueur dans quelques jours inchaa allah, Mahmoud OULLAI membre d'exécutif et président de la commissin des travaux
#13 Guest 30-11-2016 13:03
le nouveau plan de circulation de Boufarik est en cours de réalisation il est pré-t en charge par le CET une entreprise de réalisation d'état, il sera en vigueur dans quelques jours inchaa allah, Mahmoud OULLAI membre d'exécutif et
#12 Guest 17-04-2014 21:56
Bonjour
je suis un Boufarikois et fier de l’être ,je suis un Élu de l'assemblé populaire communale de BOUFARK(2012/20 17), je peux vous garantir que nous essayons de faire le maximum de cette ville qui est la notre nous sommes tous honnêtes;
bon pour le siège de l'APC je sais qu'il est ancien mais vous savez qu'il revient plus cher que de construire un nouveau siege moderne mais les édifices anciennes n'onrt pas de valeur (94 millions de dinars) quelques BD en aménagements,le tassili il est dégradable il est coté par le CTC niveau rouge c'est à dire à démolir, aussi le nouveau plan de circulation de Boufarik (et aussi 4 points de feux rouge (BD menad ,BD Boukhtachi ,BD Bouza ,et barrage n° 41 à coté du barrage SNLB) y'a aussi plan de transport unrbain inchalla allah avec deux circuits nord et sud possible avec l'entreprise l'ETUSA aussi un transport pour les étudiants de Soumaa dans le cas ou L'ONOU(universi taire s'il accepte pcq il faut plus de 15 km) il va y'avoir un hôpital de 120 lit à coté de SNLB , aussi ont n'a installé une entreprise pour l’aménagement complet de jesuite(projet de wilaya) je suis pret à vous donné toute explication ,que notre dieu nous aide pour notre ville.
#11 Guest 20-09-2013 19:23
:oops: ki le maire ki chef de daira de boufarik et ki les directeurs des ecoles primaires khaldounia larbi tebessi et chabane ali c'est des corampus tchipa le bondieux les envoi en enfer inchallah et ils pateront cher tres cg tres cher voila rabi oukilkoum hassbia elahou wa nima el wakil
#10 mahfoud bouhadja 18-04-2012 21:00
bonjour a tous, je salue les vrais boufarikois et boufarikoises, je vous dirai une chose mes concitoyens pauvre ville ,elle est delaissée que ce soit par nous les citadins que par les responsables qui soit dit au passage s'occupe dela gestion de la ville. ce maire je ne le connais pas mais malgré ca meme si on vote pour un boufarikois de souche ce sera toujours la meme chose , notre belle ville se degrade de plus en plus et j ai honte de la faire visiter a mes amis de passage. pour terminer les ruraux nous ont asphyquser .
+3 #9 BELLI 09-09-2011 08:02
je filicite le président de l'APC DE BOUFARIK Mr Djari Abdelkader et ses elus pour les projets qui sont fait nous sommes avec vous pour le 2eme mandat
#8 zouhair 27-06-2011 18:35
cher concitoyen boufarikois avant toute chose il faut etre objectif un maire a l'echelle international il est le 1er magistrat de la ville il a tout le pouvoir securitaire,eco nomique,devello ppement etc..... en qlq sorte le president de la republique de la ville pourquoi parcequ'il est elus par la population en algerie le maire est un fonctionnaire de la poubelle pas plus tout les responsabilites sont octroye aux chef de daira et le wali.alors que c'est 2 autorites n,ont aucune responsabilites en vers le citoyen pour resume ça l,algerien est naif.
quand le sage montre la lune,l'abruti regarde le doigt.
#7 zouhair 20-06-2011 18:59
à boufarikoise pas fiere ,ce que je peut vous dire quand vous partez en algerie il vaut mieux s,occuper de ça famille visite,prendre du plaisir au milieux des siens ,la meme chose que je fais moi aussi je vis en amerique ,le probleme n,est pas juste la ville de boufarik la gangrene est partout et avec et ça se generalise sur l'ensemble du pays il faut pas philosopher sur le maire,la police etc....... voir ailleurs et etre objectif je pense que vous etes ds un pays democratique et vous devez apprendre qlq choses sur la democratie .
#6 zouhair 14-06-2011 18:48
;-) chere boufarikoise pas fiere.
C,est facile de partir en vacance et juste faire des constats de ce quimarche et ce qui marche pas esque toi tu est en mesure d'aide cette ville,tu vis en france la ou la republique prends soin de toi,moi aussi je vie en amerique et la france devant l'amerique n,est rien ds tout les sens,vie,politi que etc,,, toi tu parle de boufarik qui est ma ville natale aussi et mon pays le probleme de notre pays ne se resous pas juste sur la ville mais tout le pays malheureusement fait moi quand je vais en vacance pour la famille et amis qui restent tout en prions dieu de sauvegarder notre pays bien a vous madame.
#5 Zlabya 02-06-2011 14:58
Bonjour à tous,

Boufarik est une belle ville coloniale et laquelle ses produits d'oranges faisaient d'elle et d'Algérie une puissance en agrume. Aujourd'hui, cette ville (ma ville natale) est devenue une porcherie à cause des mains sales et le maire actuel de Boufarik n'est qu'un petit exemple. Vous savez, la population actuelle Boufarikoise n'est pas soudée et c'est pour cette raison que les salots font la une dans une société disloquée et une impunité flagrante. Sinon, comment expliquer qu'un maire qui a un ..... taché d'une année de ...... pour ...... publics alors qu'il est maire et protecteur des deniers publics...Incro yable mais vraie... Vous voyez quotidiennement le siège de la commune de Boufarik, c'est honteux. Si on espére un jour meilleur pour notre ville, il faut penser au changement...
Merci pour votre lecture

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir