Boufarik : La ville des fruits et légumes sans marché

Boufarik, connue pour ses terres fertiles, ne possède même pas d’un marché de fruits et légumes digne de ce nom. « Regardez, en 1886, Boufarik avait déjà son marché couvert !

Aujourd’hui, c’est l’anarchie…», insiste un commerçant, ancienne photo de sa ville à la main. Avant 2015, les alentours de l’ancien Souk El Fellah, incendié en 1988, faisait office d’un marché. Toutefois, les autorités locales ont décidé de le délocaliser

vers la sortie de la ville pour mieux aménager le centre ville. «Il est vraiment inconcevable qu’un marché public soit implanté sur un site loin du centre ville, et peu fréquenté», se désolé un vendeur. Et de poursuivre : «Les autorités locales n’ont pas trouvé mieux que d’aménager un ancien établissement scolaire en marché, sous forme de plusieurs baraques. Sur le terrain, l’activité commerciale est au ralenti. Les consommateurs préfèrent acheter cher, chez certains vendeurs du centre-ville, que de parcourir des kilomètres pour s’approvisionner en fruits et légumes. Ce genre d’emplettes se font au quotidien et nécessitent l’emplacement d’un marché de proximité en ville », propose un vendeur.

En 2012, il a été décidé d’aménager l’ancien Souk El Fellah pour en faire un marché couvert digne de ce nom. Mais les travaux ont été vite abandonnés juste après leur début. Pendant ce temps là, les vendeurs qui veulent exercer dans la légalité éprouvent beaucoup de difficultés à s’en sortir à la fin du mois. Aussi, les habitants de Boufarik restent privés d’un marché situé au bon endroit …

Source: http://www.elwatan.com/regions/centre/blida/boufarik-la-ville-des-fruits-et-legumes-sans-marche-17-12-2017-358778_150.php

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir