Festival de Musique de Tlemcen: Le premier prix à l’orchestre El-Inchirah de Constantine

L’association musicale El Inchirah de Constantine a remporté le premier prix du troisième festival national de la musique haouzie qui s’est déroulé une semaine durant à Tlemcen.


Véritable école de musique avec un orchestre d’une cinquantaine d’exécutants qui excellent dans le malouf cher à Hadj Fergani, cette association, qui active depuis trente ans avec hargne et pugnacité sous l’égide des œuvres sociales et culturelles de la Sonelgaz de Constantine, est présidée par une femme, ce qui prouve que la gent féminine s’impose de plus en plus dans le monde de la musique classique universelle.

Le second prix a été attribué à l’association culturelle et artistique El Djenadia de Boufarik créée en 1985 à l’initiative de passionnés de la musique andalouse et admirateurs de cheikh Boualem Djenadi et, explique M. Kamel Bendimerad, membre du comité d’organisation, “portée par la même ambition que ses consœurs de contribuer à la protection et à la vivification du patrimoine musical traditionnel et populaire algérien, par le truchement notamment d’un enseignement réglé sur trois paliers (initiation, semi-supérieur et supérieur)  et l’intervention de deux orchestres dont l’un est consacré à la seule interprétation de la musique haouzie”.

Ce groupe musical a déjà participé à plusieurs évènements artistiques nationaux et à deux festivals en Tunisie. Le troisième prix est revenu à l’association de Paris les Airs andalous, formée de mélomanes de la communauté émigrée en France et qui a débuté ses activités en 1996 “en œuvrant et ouvrant à la connaissance, la reconnaissance et la propagation de la musique classique algérienne en Europe, par le biais à la fois de concerts musicaux et la participation à des conférences et séminaires culturels, notamment lors du Salon international du livre et de la fête de la musique à Paris”.

En outre, un prix d’encouragement a été remis à l’association Maqam de Constantine (créée en 1994 avec actuellement 120 élèves) et un  autre prix du jury a récompensé l’association El Kortobia de Tlemcen (fondée en 1985 par une équipe de mélomanes dont la figure de proue, Salah Boukli et qui a effectué de nombreuses tournées à l’étranger notamment au Maroc, France, Espagne et en Belgique.)

Notons que les deux premières associations récipiendaires sont qualifiées d’office pour prendre part au festival international de la musique andalouse dont le déroulement est prévu en principe au mois de juillet à Alger.

Les organisateurs de ce festival envisagent pour la prochaine édition de 2010 d’inviter au concours des formations du Maghreb.