Boufarik : Kaddour Mhamsadji, hôte du Café littéraire

Un mois après son ouverture, le café littéraire issu  de l’espace de lecture de la ville de Boufarik  a eu comme invité de marque cette fois-ci,  le doyen de la littérature  algérienne, Kaddour M’hamsadji.

Ce dernier, accompagné de sa femme et de l’écrivaine Djouher Aftiss, confie à l’assistance : «Je suis émerveillé par l’accueil qui m’a été réservé par ce merveilleux public boufarikois, venu nombreux pour un moment de convivialité afin d’échanger nos idées et éclairer un tant soit peu nos opinions.»

C’est autour d’un café que ce dernier a présenté son dernier ouvrage, La quatrième épouse, où il évoquait à travers son écrit, les traditions, les coutumes et surtout l’émancipation  de la femme à travers les différentes périodes qu’a connues l’Algérie. En effet, «la première épouse est l’Algérie coloniale, la 2e c’est l’Algérie combattante, la 3e  les premières années de l’indépendance, alors que la 4e , c’est l’Algérie des années 80», explique l’auteur.Ce dernier a laissé la fin du livre ouverte au lecteur pour qu’il puisse avec sa vision, imaginer le finish.

Pour l’écrivain, Boufarik lui rappelle son cursus pédagogique au collège moderne ( lycée Ibn Toumert ) où il a fait ses classes de 1947 à 1950 étant interne, où il jouait du foot avec l’équipe locale, l’ASB. L’émotion  était à son comble lorsqu’il rentrait au lycée après la conférence et visitait la classe après 67 ans.

Les larmes aux yeux , il nous confie : «Je suis ému, il y a des images qui défilent dans mon esprit en ce moment , c’est très fort.»  Et d’enchaîner : «Je souhaite à toute cette jeunesse d’être fraternelle, c’est très important, faites de ce café littéraire un lieu de rencontre, un lieu ouvert aux débats, à l’échange d’opinions où peuvent se croiser l’auteur, l’éditeur, le réalisateur, l’acteur, le poéte, l’écrivain, le linguiste et le pédagogue.»

T. Bouhamidi

http://www.elwatan.com/regions/centre/blida/boufarik-kaddour-mhamsadji-hote-du-cafe-litteraire-02-11-2016-332075_150.php

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir