Boufarik : Café littéraire, un nouveau souffle culturel

Voilà c’est fait ! Un Café littéraire vient d’être créé par une équipe dynamique, dont l’initiateur n’est autre que A. Aïssa.

Ce premier Café littéraire rentre dans le cadre des activités de la bibliothèque Espace lecture, du même initiateur, qui a vu le jour il y a quelques mois. Ce sont des activités voisines dans le domaine de la lecture et tout ce qui va avec le livre. Cet espace est synonyme de rencontre entre Boufarikois et les autres, toutes couches sociales confondues afin de débattre et de partager un savoir sur différents thèmes proposés.

Toujours selon Aïssa, «il va y avoir à l’avenir des rencontres thématiques sur des sujets ciblés de notre société, à savoir l’éducation, la perdition scolaire, la violence… et cela va se faire dans un cadre autre que le Café littéraire avec un panel de spécialistes». Pour cette première rencontre littéraire, un invité de marque a été convié, il s’agit du docteur Amine Zaoui, avec une communication sur «Le rôle et la place de l’intellectuel en Algérie».

Il y avait une assistance très large où le débat n’était que fructueux. «Cela m’a fait chaud au cœur d’être à Boufarik que je connais très bien et où l’intellectualisme de ces gens prime. Je félicite les membres de cette louable initiative avec l’ouverture de ce café littéraire, je m’en réjouis pleinement en présence de ce valeureux public, bon départ et bonne continuation», confie le conférencier. C’est un départ pour une nouvelle vision culturelle à Boufarik, où chacun espère qu’elle se propagera à d’autres activités.  Ne dit-on pas que l’appétit vient en mangeant ? 

 

 


Elwatan - 10 octobre 2016

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir