Ali Djemil et les contes imaginaires

Des contes qui se lisent très facilement et pour tous les ages. Ali Demil nous en livre trois: Les Quarante Ogres, le charbonnier et le sultan, le prince et le pécheur. Ci-dessous "Les quarante ogres"

Dans les temps anciens, nos parents et grands parents réservaient un accueil des plus chaleureux aux narrateurs de merveilleux contes de notre terroir. Ces narrateurs (ou raconteurs d’histoires) étaient invités de maison en maison par les riches et les notables des villages et autres décheras disséminés sur le chemin de ces voyageurs au verbe facile. L’heureux élu qui avait le privilège de recevoir le narrateur s’empressait d’inviter le voisinage. Le soir dans la grande chambre commune (en hiver) ou sous les arbres de jasmin (l’été), les gens écoutaient avec rêveries ces contes en sirotant des boissons (chaudes ou froides selon les saisons) une même histoire est narrée de diverses façons, les uns rajoutaient tel ou tel faits (ou éléments) d’autres déviaient carrément, mais l’effet est toujours le même les gens étaient satisfaits. Ce récit (les quarante ogres) est inspiré d’un conte imaginaire adapté d’(ALI BABA ET LES QUARANTE VOLEURS) que nos aïeux se transmettaient de génération en génération au fil du temps. Les nuits d’hiver sans électricité (coupures de courant) mes enfants me priaient de leur raconter un conte, l’amour que je porte à ma progéniture m’oblige à chercher dans ma cervelle une légende, et les voilà emportés dans des contrées lointaines peuplées d’ogres, fées, et riches sultans dans leur merveilleux palais. Ce récit fait partie de notre patrimoine.

Un livre de 132 pages . Il a été publié le 13 novembre 2014.

Pour le commander: http://www.edilivre.com/les-quarante-ogres-ali-djemil.html#.Vb43zPn-WG5

Les deux autres livres ont été publé aux Editions Légende.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir